Accueil

ATTENTION, Fermeture exceptionnelle de la salle de musculation

Vendredi 30 septembre 2022 à 12h00

et samedi 1 octobre 2022

En compensation la salle sera ouverte les samedi 22 octobre et 7 novembre 2022

_____________________________________________________________________________________________________

Amis sportifs sur vos agendas retenez ces deux rendez-vous incontournables

Samedi 26 novembre 2022 (après-midi) :

le traditionnel 2000 mètres du club suivi par l’assemblée générale statutaire et la non moins traditionnelle choucroute

Samedi 28 janvier 2023 à Coubertin

championnats d’Europe indoor ; commencez dès maintenant à vous échauffer !

_____________________________________________________________________________________________________

Horaires habituels du club

il reste quelques places, renseignez vous auprès de Bernard Soulisse (salle de musculation)

Cliquez sur

PLAQUETTE RENTREE 2022-2023 – 2[68066]

pour lire le tableau des activités et les tarifs

Attention, la gym pour enfant n’est plus assurée cette année par l’AO Buc

______________________________________________________________________

L’AO BUC EN FORCE avec la zumba lors de l’inauguration du gymnase SIMONE VEIL (samedi 21 mai)

Ouverture de la journée d’inauguration par une initiation à la zumba animée par Karine

Ça ne pouvait pas commencer de façon plus dynamique avec l’AO Buc qui a ouvert le bal avec Karine et son initiation à la zumba et qui a donné le ton de la journée.

Ne restait plus qu’ensuite aux huiles à se fondre dans cette ambiance festive pour évoquer la personnalité de Simone Veil qui a donné son nom à ce très bel équipement, dont Stéphane Grasset, maire, a rappelé, démarche participative oblige, qu’il avait été plébiscité par une consultation ayant touché près de 400 bucois.

Démonstrations et animations des clubs qui bénéficient de cet équipement, avec une mention spéciale pour la salle de musculation dont les visiteurs ont apprécié la qualité de l’équipement.


A l’AO BUC , l’entretien n’est pas une baliverne

 « Objectif salle impeccable et matériel 100% fonctionnel » insiste Bernard Soulisse, le président de l’AO Buc remise en forme, pour que les adhérents puissent pratiquer dans les meilleures conditions.

Remplacement de la courroie du cross-trainer

Le déménagement dans la nouvelle salle avait été l’occasion d’une révision et d’un nettoyage complet de la plupart des machines. Au passage, nous remercions les adhérents qui ont assuré cette tâche. En plus, tous les ergomètres d’aviron ont été remplacés par des rameurs flambant neuf, un tapis de course ainsi qu’un nouveau vélo fixe plus accessible ont été acquis.

 

LE CHOIX DE LA QUALITÉ NE SUFFIT PAS

Pour autant, la bonne gestion suppose la maintenance régulière du matériel existant, même si le choix de la qualité prévaut. C’est ce qui a permis à la salle de sport de se doter sur la durée d’un ensemble d’outils que les adhérents apprécient au quotidien.

Sur notre photo en haut de page, les compétences sont sollicitées pour l’entretien du « cross trainer », une machine qui restitue le mouvement de la course à pied ou de la marche nordique, sans les à-coups causés par l’attaque du talon sur le sol. C’est dire qu’elle est appréciée par les partisans de mouvements réalisés en souplesse.

LA CLÉ, L’ENTRETIEN PRÉVENTIF

Il s’agit là de remplacer une courroie fatiguée après vingt ans de bons et loyaux services. C’est ça l’entretien préventif ; on agit avant. Pour ce faire, Marc fait appel au savoir faire de Philippe acquis par 40 ans d’expertise professionnelle en matière de tension des courroies chez un grand constructeur automobile. En effet, rappelle Marc, qui a sorti le pied à coulisse et la clé dynamométrique pour l’occasion, il est fondamental, outre le fait de gagner quelques années de durée de vie pour le matériel que le sportif puisse optimiser son mouvement par des contraintes techniques réduites au minimum.


INAUGURATION DU GYMNASE SIMONE VEIL

SAMEDI 21 MAI 2022 à 14h00

L’AO Buc proposera à cette occasion une initiation à la zumba (programme définitif à venir)

_____________________________________________________________________________________________________

13 avril 2022 ; retour sur les championnats de France 2022 : remise des récompenses par le maire de Buc

DES PERFORMANCES A LA HAUTEUR DE 7 MEDAILLES !

Omicron oblige, les championnats de France qui devaient se dérouler à Charléty, ont eu lieu samedi 5 février en distanciel. Bernard Soulisse, le sorcier de l’AO Buc, avait organisé l’évènement dans la salle du nouveau complexe sportif de Buc.

Et ce ne sont pas forcément les habitués du télétravail qui se sont distingués en télé-ramerie !

Les anciens ont encore été à l’honneur : dans la catégorie des 75 – 79 ans, Marie Thérèse GANACHAUD n’a pas seulement fait entendre les décibels qu’elle distille quand elle entre dans la salle de sport, elle a aussi fait parler les watts en réalisant un temps de médaille d’or de sa catégorie en poids légers, tout comme la très régulière, discrète et efficace Reinie DORE en toute catégorie cette fois.

On saluera aussi les temps de médaille d’argent de notre doyenne Paulette BILLAUD, toujours aussi perfectionniste à l’entrainement en plus de 80 ans toutes catégories ainsi que celui du sympathique Alain CARESCHE, en poids légers cette fois-ci. On félicite Claire LE DEVEHAT qui dans la très concurrentielle catégorie des 60 – 64 ans poids légers atteint le niveau de la médaille du même métal. Notre ancien champion du monde Jean-Pierre GANACHAUD pourtant gros consommateur de watts pour recharger le compteur de son vélo d’entrainement est resté cette fois au pied du podium avec une cinquième place, tout en battant le record du club de sa catégorie. C’est dire le niveau de ces championnats.

On notera la performance de Françoise LANGLAUDE, qui réalise un temps de médaille de bronze en 70 -74 ans poids légers.

LA MACHINE N’A PAS FAILLI !

On attendait avec intérêt Johann GAULIER, dit « the machine » dans ce concert de haut niveau et que l’organisateur avait opportunément placé avec ses sparring partners d’entrainement. Il n’a pas déçu : à la force bestiale de Xavier MALINOVSKI qui a eu raison de la fourberie tactique de Nicolas SECHET, Johann GAULIER n’avait qu’un argument à opposer, LA CLASSE !

Réalisant un excellent chrono de 7’14, Johann GAULIER se hisse au rang de la médaille de bronze en 55 – 59 ans poids légers. Saluons cette performance dans un contexte très relevé, notre adhérent ayant même mystifié d’anciens internationaux d’aviron. On note aussi la confirmation de la bonne forme de son compagnon d’entrainement Maurice ROBERT qui n’a rien perdu de sa hargne débonnaire et qui, chevelure au vent, a encore réalisé une performance de très bon niveau qui lui vaudrait une 8ème place dans sa catégorie.

HONNEUR AUX DAMES !

Elles n’ont pas failli : Véronique ROBERT (60 – 64 ans poids légers), Véronique HUAT (60 – 64 ans) et Agneszka Taupin (40 – 49 ans poids légers), ont fait parler la poudre et chauffer la chaine de leur machine. Elles se sont hissées respectivement à la hauteur des 5ème, 11ème et 15ème place de leur catégorie. Auteure d’une prestation valeureuse, Maé PEPKE, 14 ans, symbolise la dimension nouvelle de la salle de sport qui touche désormais les jeunes. Maé ne cachait d’ailleurs pas son ambition de marcher sur les traces de Paulette BILLAUD, notre doyenne qui nous a encore bluffé en atteignant encore le niveau d’une médaille d’argent.

EN MASTER, UNE VÉRITABLE PARTIE DE DÉFONCE BONHOMME !

« Les kilomètres font les champions » nous rappelle Bernard Soulisse, reprenant l’adage de George Fairbairn, le célèbre entraineur britannique du début du siècle dernier. Et tel un canotier sorti d’un tableau impressionniste, Jean-Baptiste LADIRE, le tronc bien droit, moustache proéminente, a su à 27/28 coups minutes nous gratifier d’une prestation des plus honorables qui le place encore parmi les dix meilleurs français en 65 – 70 ans. Tout comme Philippe ERNEST en poids légers cette fois-ci.

On saluera la performance de Fabrice le BOUEDEC en 50 – 54 ans PL qui su faire jouer toutes ses qualités d’endurance acquises lors de ses trails pour flirter avec la barre des 8 minutes.

Ça n’a pas rigolé non plus avec les habitués des podiums européens et mondiaux : Xavier GUILLAUME, plus connu sous son surnom d’oncle Ho, (70 – 74 ans poids légers) et dont on a cru un instant qu’il nous rejouait l’offensive du Têt, ainsi que François MONATH (75 – 79 ans), l’homme de l’algorithme habituellement gagnant, sont arrivés très près du podium.

Il est vrai qu’ils avaient fort à faire avec leurs compagnons d’entrainement Lionel DORE et Christian GROSCHOVSKY, (tous deux en 75 – 79 ans poids légers), l’inoxydable Jean Paul BIZEAU dont la prothèse s’est révélée particulièrement performante, Patrick CESBRON qui eux aussi figurent parmi les dix meilleurs français de leurs catégories. Saluons au passage la belle performance de Christophe RENARD, qui fort de l’examen circonstancié des rails de sa coulisse sous l’effet du mouvement impulsé par sa poussée de jambes, a trouvé le compromis qui lui a permis d’exploser son temps de référence et d’entrer dans le top ten de sa catégorie. On associera à ces performances, celle d’Hugues REVILLOD en 65 -69 ans TC qui se classe au treizième rang de sa très concurrentielle catégorie.

ATTENTION AU SUR-REGIME !

Ce n’est pas l’écueil qui a guetté notre valeureux compétiteur Patrice CHAGOT. Les yeux rivés sur son cardiofréquencemètre, Patrice a constamment veillé à ne jamais être dans le rouge. Objectif plus qu’atteint, puisque Patrice s’est vu décerné le prix du jour du coup d’aviron le plus économique.

ET CEUX QUI ETAIENT INSCRITS A L’INSU DE LEUR PLEIN GRES !

C’était le cas de notre ami Manu, Manuel GONCALVES, inscrit de force par le coach et à qui il n’a pas manqué pas grand-chose pour passer sous les 8 minutes. C’était aussi le cas de Damien DELPORTE prévenu le matin même pour débuter une carrière de compétiteur qui s’annonce brillante. Ce n’était pas le cas de Nicolas de SAINT PIERRE qui a parfaitement préparé son affaire en gagnant quelques secondes par rapport à son 2000 de novembre dernier, ce qui dans un avenir proche devrait lui permettre de flirter avec la barre des 8 minutes.

IL A EU LE TEMPS DE PRENDRE SA DOUCHE POUR VOIR L’ARRIVEE DE SES CONCURRENTS

Il n’a pas flirté avec la barre des 8 minutes, ni même celle des 7 minutes, Jean Christophe LADIRE a encore réalisé un chrono canon avec un temps de 7’32 qui le place à la 40ème place de l’élite française. Performance d’autant plus notoire qu’elle est quelque peu en retrait de ses chronos habituels, dans une catégorie tellement dense que la moindre seconde perdue se traduit par une dizaine de places perdues. Toujours est-il que notre athlète a pu assister frais comme un gardon à l’arrivée de ses concurrents de club après avoir pris sa douche et peaufiné son brushing.

MERCI

Cette journée a apporté son lot de satisfactions au coach qui a souligné des performances en net progrès par rapport au chrono référence de novembre dernier. Espérons que nos sportifs pourront l’an prochain valoriser les bienfaits de l’entrainement sur le terrain et que les prochains championnats se dérouleront en réel dans des arènes sportives.

En attendant, un grand merci à ceux qui ont permis l’organisation de cette initiative, la mairie de Buc représentée par son maire, le sponsor « POPY » qui nous accompagne depuis plusieurs années, et ceux qui ont permis avec Odile Cattiaux les festivités d’après compétition autour d’un verre (consommé avec modération) et d’un repas particulièrement apprécié


Fondée en septembre 1999, l’AO Buc Remise en forme, présidée par Bernard Soulisse, propose les activités suivantes :

  • Gymnastique enfant,
  • Gymnastique adulte,
  • Fitness,
  • Zumba,
  • Musculation,
  • Rameur en salle.

 

 

L’AO BUC Remise en forme a pour vocation de :


  1. Développer la pratique de la musculation chez les jeunes,
  2. Participer à de nombreuses manifestations extérieures,
  3. Développer la pratique sportive pour les personnes âgées dans le cadre sport et santé.